Ruelle des Ecuries de Guise

 

 

Autrefois, cette ruelle était beaucoup plus utilisée que de nos jours: on y trouvait en effet le Four Banal, situé immédiatement sur la droite quand on part de la Rue de Guise. Jusqu'à la fin du XVII° siècle les habitants étaient tenus de cuire leur pain à ce four pour l'utilisation duquel ils étaient obligés de payer un droit au Seigneur (*).

A une époque que l'on peut situer vraisemblablement au XVI° siècle, le Four Banal est déplacé et installé dans la rue de Moëslains. A sa place les Ducs de Guise font construire "La Grande Ecurie" qui reçoit les chevaux de chasse et de guerre. De l'autre côté de la ruelle, "Les Petites Ecuries" accueillaient les montures des Officiers c'est-à-dire, des Fonctonnaires du Duc de Guise.

Un peu plus tard quand la Famille de Guise eut perdu la place prépondérante qu'elle occupait dans le Royaume, elle vendit "les petites Ecuries". Démolies, elles furent remplacées par des maisons d'habitation comme on peut le voir maintenant. Quand à la "Grande Ecurie", elle fut désormais utilisée pour loger les chevaux des Cavaliers des Troupes en quartier d'hiver à ECLARON. En 1725, Le Duc d'Orléans, héritier de la Famille de Guise, envisagea de faire démolir ces bâtiments qui, vu leur entretien coûteux, n'étaient plus pour lui qu'une source de dépense. Inquiète, la communauté des habitants d'ECLARON obtint que ces écuries soient restaurées et rétablies. En contrepartie elle s'engage à verser un loyer (1732-1733). Cette situation durera jusqu'à la Révolution Française. La grande écurie fut vendue à un particulier en 1792 qui la démolit et fit édifier à la place une maison d'habitation.

Noms successifs :
  • Ruelle du Four
  • Ruelle du Vieux Four
  • Ruelle de la Grande Ecurie
  • Ruelle des Ecuries de Guise

(*) Seigneur : Les Ducs de Guise au XVI° et XVII° siècles. Puis les ducs d'Orléans, au XVIII° siècle jusqu'à ta Révolution de 1789.

 

Philippe DELORME