Pompiers : Inauguration de la nouvelle caserne

 

 

Automne 2004 - Les travaux pour la nouvelle caserne de pompiers commencent

30-04-2005 : Inauguration officielle de la caserne des sapeurs-pompiers.

 

Importante effervescence samedi, en fin de matinée, à Eclaron. De nombreuses personnalités étaient présentes pour l'inauguration de la nouvelle caserne des sapeurs-pompiers.
Cette manifestation a débuté par le mot d'accueil de Jean Rimbert, maire des communes associées.
M. le Sous-préfet, François Cornut-Gentille, député maire de Saint-Dizier, Roland Daverdon, vice-président du Conseil régional, Philippe Bossois, vice-président du Conseil général de la Haute-Marne, Michel Bozek, président du Service départemental incendie et secours, étaient présents autour des élus locaux, le lieutenant Lepeu, adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Dizier accompagné du major Bonnard, commandant la communauté de brigades de Saint-Dizier et du Mdl/chef Menissier de la brigade de proximité d'Eclaron, des responsables du service départemental incendie et secours ainsi que les maires délégués, les conseillers municipaux, les représentants de la gendarmerie, les collectivités locales et les entreprises ayant participé à la réalisation de la restructuration du bâtiment, auxquels étaient venus se joindre les éclaronnais.
Le nouveau centre de secours est implanté dans cette belle et vieille bâtisse communale " l'ancienne Grange Gallois " où le maître d'œuvre a su associer l'ancien et le moderne. Ces locaux offriront, au corps des sapeurs-pompiers commandé par le lieutenant Jean Mécrin, une structure fonctionnelle adaptée à leurs missions.
L'investissement, y compris l'achat de la partie " centre de secours ", représente 229 000 € aidé par le Conseil général à hauteur de 105 00 €. Après avoir remercié l'assemblée départementale pour son aide financière, Jean Rimbert a précisé qu'il restait à la charge de la commune la somme de 124 000 €. " Que le contribuable d'Eclaron - Braucourt --Sainte-Livière se rassure, l'annuité d'emprunt nécessaire représente un montant inférieur aux charges liées à l'ancien centre et transférées au service départemental incendie et secours " a souligné le maire.
Puis le premier magistrat a précisé que ce projet est parvenu à son terme grâce à la conjonction de plusieurs éléments : l'intégration du centre de première intervention dans le dispositif départemental eu égard au transfert de charges, le nombre important d'interventions réalisé lors des accidents dus à l'affluence touristique autour du Der et à la route à grande circulation, mais également le soutien du conseil municipal.
Pour Jean Rimbert, " le conseil municipal a confiance dans l'équipe constituant ce corps et en particulier dans son lieutenant. En effet, cette équipe a su au cours du temps, se faire apprécier de la population par son dynamisme, sa serviabilité et sa compétence "
Il convient de rappeler que sous l'impulsion du Lieutenant Mécrin, les personnels sont titulaires de nombreux diplômes, attestant leur désir d'être toujours plus performants


Le maire a indiqué que " pour qu'une équipe soit soudée, efficace, il doit y avoir de la discipline, il faut donc un chef et il faut reconnaître que le lieutenant Jean Mécrin qui veille aux destinées de ce corps depuis vingt-cinq ans a les qualités requises et doit être chaudement félicité pour avoir su au cours su temps dynamiser ses troupes, amalgamer, car il a le respect des autres, des profils disparates "
En effet, Jean Mécrin a su, par sa compétence et son charisme, manager son équipe. Il peut être cité en exemple et sans nul doute figure-t-il parmi les meilleurs chef de corps des sapeurs-pompiers volontaires.

 


Enfin, Jean Rimbert a souhaité " bon vent à toute l'équipe de ce nouveau centre de premier secours intégré (CPII) qui, doté de ce tel outil, n'a pas le droit de décevoir ".
Préalablement, le maire, après avoir décrit la fresque " Les vignottes " qui figure sur le pignon de la caserne, a prétendu qu' " elle veillera aux destinées du centre et mesdames et messieurs les pompiers votre sainte, Sainte Barbe, sera secondée par Poséidon le dieu de la mer plus proche de votre Maire ".
Le commandant du centre de première intervention intégré a retracé l'historique du corps qui a été fondé en 1920 et a honoré la mémoire des 31 sapeurs-pompiers décédés dont Henri Gilson mort en service commandé, par une minute de silence.

Texte de Jean-Pierre Julien

 

De nombreuses personnalités ont assisté à l'inauguration
Le corps des sapeurs-pompiers à l'honneur